728 x 90

Des jambes fines et galbées !

img

Dans la seconde catégorie, on trouve l’épilation électrique, à la cire, au fil, les méthodes basées sur l'action lumineuse telles que le laser ou la lumière intense pulsée (IPL). Dans l’épilation au fil, de petits morceaux de fil de coton sont entortillés autour de chaque poil puis retirés rapidement. On utilise cette technique en complément de l’épilation laser pour les poils résiduels. Dans l’épilation à la cire, des cires chaude ou froide sont appliquées sur la peau dans le sens de pousse des poils. Une fois durcies, ces bandes sont rapidement enlevées en sens inverse de la pousse. La technique du laser ou de la lumière intense pulsée (IPL) consiste à diriger un faisceau de lumière vers une zone de peau précise. La lumière est absorbée par le pigment situé dans le follicule sous la surface de la peau. Le follicule, une fois chauffé, perd sa capacité de repousse.

L’épilation à la cire est idéale si vous avez beaucoup de poils épais et si vous désirez vous en débarrasser pour de bon. L’avantage, c’est qu’à chaque épilation, le poil s’amincit pour finir, après plusieurs années, par cesser de pousser complètement. Mais cette technique est un peu inconfortable. L’épilation au rasoir offre l’avantage d’être très rapide. Lorsqu’on utilise un rasoir multi-lames et une bonne crème à raser, l’épilation rend la peau douce et soyeuse. Avec cette technique, inutile d’attendre la repousse du poil pour procéder à l’épilation. L’inconvénient, c’est que le poil repousse souvent plus épais et plus vite que lorsque vous vous rasez. L’option du laser ou de la lumière pulsée permet d’éliminer les poils de façon quasi définitive mais elle est coûte cher et n’est efficace que sur 85% des poils.  Ce qui signifie qu’il y a du poil résiduel une fois terminé. De plus, ces techniques ne sont pas recommandées à tout le monde. 


Et l’alimentation dans tout ça ? 

L'alimentation doit avant tout être équilibrée, riche en fruits et légumes et pauvre en sucres et en graisses.« Évitez les pantalons trop serrés car ils bloquent la circulation et font gonfler les jambes. » Comme de nombreuses plantes, certains aliments sont bons pour la circulation sanguine, car ils préservent les vaisseaux. Pour renforcer les parois des veines et des capillaires (petits vaisseaux sanguins, optez pour  une alimentation riche en vitamines E et PP (ou B3). La vitamine E se trouve surtout dans : les noix, amandes et les graines, les céréales, les huiles végétales, les légumes verts (asperges, épinards...). La vitamine PP se trouve surtout dans : les poissons des mers froides, comme la morue ou le saumon, également riches en oméga 3, les viandes (et particulièrement le foie).

 
La vitamine C, le sélénium et le zinc sont également importants pour protéger les vaisseaux.  La vitamine C se trouve dans la plupart des fruits et légumes (agrumes, persil, kiwi...), alors que le zinc et le sélénium, deux oligo-éléments proviennent surtout des fruits de mer et des légumes secs (lentilles, haricots. Misez sur les fruits et légumes frais qui apportent également de la vitamine C et des antioxydants : les avocats, les épinards ou les fruits rouges (cassis, framboises, fraises...). Choisissez de privilégier les fibres qui améliorent le transit mais aussi les acides gras Omega 3 qui se trouvent notamment dans les poissons gras et améliorent la circulation sanguine. Les vitamines C, B3 et PP, le sélénium protègent les parois veineuses et lymphatiques
Privilégiez les aliments piquants, astringents et amers. Selon la médecine ayurvédique ou chinoise, ils favorisent le drainage, la circulation et le "déstockage", de même que les aliments de couleur rouge. Cela tombe bien car il s'agit justement des fruits et légumes riches en flavonoïdes qui luttent contre la rétention d'eau. On y trouve la plupart des baies et le raisin. Les agrumes, le sarrasin, le thé, les oignions... sont également riches en flavonoïdes.
Enfin, évitez, comme dans tous régimes, les  charcuteries, les viennoiseries ainsi que les excès de sucre et de sel qui favorisent la rétention d’eau. Proscrivez également les aliments transformés, surtout ceux contenant des gras trans, car ils augmentent les risques d'inflammation des veines et compromettent alors le bon fonctionnement de la circulation sanguine.