728 x 90

Des jambes fines et galbées !

img

La phytothérapie est intéressante pour un traitement général de la circulation, et d'ailleurs, la plupart des remèdes allopathiques destinés aux affections veineuses sont tirés des plantes. En effet, de nombreuses plantes ont une action veinotonique, c'est-à-dire qu'elles tonifient les veines pour améliorer le retour veineux. Elles ne soignent pas les varices existantes mais ont une action bénéfique en cas de symptômes d’insuffisance veineuse. Pensez également à consommer des plantes sous forme d’infusion comme le marron d’Inde, le ruscus, l’hamémélis, le coudrier ou la citronnelle. Vous pouvez également les consommer sous forme de gélules. Ces compléments alimentaires veinotoniques activent à la fois la circulation, fluidifient le sang et tonifient les parois veineuses pour stimuler la circulation sanguine. Ce sont : le marron d'inde, la vigne rouge, le petit houx, le mélilot (riche en coumarine), la centella asiatica, le gingko biloba, les bourgeons d'aulne... Les huiles essentielles sont connues depuis l’antiquité pour leurs bienfaits indéniables sur l'ensemble du système circulatoire. Appliquées par massage, elles permettent de soulager les symptômes des varices tels que les jambes lourdes, l'inconfort veineux, les troubles circulatoires, les démangeaisons, la couperose, les varicosités ou les œdèmes variqueux. À chaque symptôme correspond une ou plusieurs huiles essentielles. Pour les jambes lourdes : menthe poivrée, épinette blanche, romarin, lentisque pistachier, genévrier ; pour la dilatation des veines : cyprès toujours vert, géranium rosat, patchouli ; pour les varicosités : hélichyrse italienne, cyprès ; pour la tonification de la circulation sanguine : romarin à cinéole ou romarin 1.8 ; pour le renforcement des capillaires sanguin : citron. Pour être efficace, on conseille d’absorber ces plantes sous forme de cures de quelques semaines à deux ou trois mois.
 
 
Les soins qui améliorent l’apparence des jambes
 
Les instituts proposent un large éventail de soins spécifiques pour améliorer l’apparence des fesses et des jambes. Parmi les soins proposés, mentionnons :
 
o L’Ultrashape : Méthode qui utilise la technique des ultrasons thérapeutiques employée depuis longtemps dans la destruction des calculs rénaux. « Les sports d’endurance comme la marche, la natation ou le vélo musclent les mollets et activent la circulation. »L’appareil crée une vibration qui détruit les amas graisseux sans toutefois endommager les nerfs, les vaisseaux sanguins ou la peau. Cet effet mécanique fait éclater les adipocytes en atteignant la couche adipeuse sous-cutanée. Une fois éclatées, les cellules graisseuses sont éliminées par voies naturelles par les systèmes vasculaire et lymphatique. Il s’agit d’un traitement sans douleur pendant lequel le patient est allongé sur une table de soins. Particulièrement efficace pour la culotte de cheval, l’abdomen, les flancs.
 
o Le Velashape : ce massage mécanique profond (pincer-rouler) pétrit la peau, facilite la pénétration de la chaleur dans l’hypoderme et fragmente la cellulite. Une légère aspiration des tissus active aussi la circulation sanguine afin de déloger les toxines. La radiofréquence et les énergies optiques réchauffent les tissus adipeux responsables de la cellulite. L’effet hyperthermique qui s’exerce sur ces cellules active le métabolisme de l’énergie stockée (lipolyse) pour réduire ainsi la taille des lobules graisseux. Recommandée pour se débarrasser de la peau d’orange, ces capitons qui endommagent l’apparence de la peau. 

o Le Lumicell Wave6 : Cette technologie combine le massage photopneumatique infrarouge, les ultrasons et la radiofréquence. D’abord, le massage profond (similaire à la technique du pincer-rouler) active la circulation lymphatique et sanguine. Pour les zones où les dépôts graisseux sont plus importants, on utilise les ultrasons, qui travaillent davantage en profondeur en envoyant un million de vibrations à la seconde tout en chauffant la peau avec une chaleur à convection de 50°C. Le réchauffement des tissus active la lipolyse (processus de destruction des amas graisseux). Enfin, avec la radiofréquence, on stimule la synthèse du collagène afin d’améliorer l’apparence de la cellulite et raffermir la peau.