728 x 90

Toujours au top avec le maquillage permanent !

img

L'industrie des cosmétiques a fait de réels progrès, avec des produits qui tiennent bien sur la peau durant une grande partie la journée. Difficile néanmoins d'éviter les nécessaires retouches sans lesquelles il est improbable d'afficher une mine impeccable quoi qu'il advienne, sans parler des séances de sport ou des périodes de fortes chaleurs. À notre secours, le maquillage permanent ne laisse place à aucune bavure. Mais qu'en est-il exactement ? Zoom sur les différentes facettes du maquillage permanent.

C'est un véritable tatouage qui consiste à implanter des pigments d’origine minérale sous la peau, à l'aide d'un appareil électrique et d'une aiguille à usage unique et stérile. Les pigments sont naturels, minéraux ou synthétiques, implantés sous la peau dont seule la couche superficielle est concernée, raison pour laquelle le maquillage s'estompe au rythme du renouvellement de la peau. L’aiguille ultrafine ne pénètre que superficiellement, puisqu’elle s’enfonce seulement à 3 mm sous le derme. Aucune assistance médicale n’est donc nécessaire.
Vous hésitez à sauter le pas, par peur ou manque d’informations ? N’hésitez pas à lire attentivement les lignes qui suivent, vous y comprendrez les raisons qui poussent les femmes à avoir recours à cette technique, les précautions à prendre, et les avantages qui vous convaincront du bien-fondé de la démarche. 
 
 
Les motivations
 
Pourquoi tant de femmes sont-elles séduites par le maquillage permanent ? La motivation première est celle du temps gagné : après le nettoyage habituel du visage et l'application d'une crème de soin, plus besoin de se maquiller chaque matin. Les zones les plus prisées sont celles du contour des lèvres qui reste sans faille du matin au soir - car contrairement à celle d'un crayon qui peut filer, la couleur permanente ne bouge pas -, de la bouche ou encore des sourcils.
Cette technique sert aussi à corriger certains défauts. « Parfaitement maquillĂ©e du rĂ©veil au coucher... en 0 minute chrono ! »Une cicatrice à masquer ? Des sourcils un peu trop clairsemés ou une bouche trop fine à redessiner ? L’équilibre du visage peut ainsi être restauré en un temps record, sans chirurgie ou médecine esthétique, avec un fini naturel… Magique ! Mais d'autres possibilités s'offrent à vous si vous avez envie de fantaisie : quelques taches de rousseur, un grain de beauté digne de Marylin Monroe... et plus d'allergie aux cosmétiques si toutefois vous en souffrez.
 
 
Précautions et mise en garde

Le maquillage permanent n’est pas un soin trop lourd, mais il nécessite tout de même un minimum de préparation.
 
Quelques conseils à suivre :

- Une semaine avant le soin :

Si vous êtes sujette à l’herpès, prenez votre traitement habituel en prévention.

- Lors du soin lui-même :

N’acceptez jamais de vous faire traiter avec une aiguille qui aurait déjà été utilisée, même si elle a préalablement servi pour vous sur une autre zone, car vous pourriez contracter des infections cutanées très graves. Pour être certaine que l’aiguille soit bien neuve, demandez toujours que l’emballage soit ouvert devant vous.