728 x 90

Les surgelés : la fraîcheur toute l'année

img

Et pour ceux qui ont peu de temps, les produits surgelés proposent même des plats cuisinés équilibrés. Ces plats contiennent généralement de la matière grasse et du sel mais depuis quelques années, leurs teneurs diminuent. Tous les plats cuisinés surgelés n’ont pas la même composition nutritionnelle, alors lisez bien leur étiquetage nutritionnel pour voir si tel plat correspond bien à ce que vous recherchez. Dans le doute ou si vous ne réussissez pas à comprendre les étiquetages, n’évitez pas complètement ces plats s’ils peuvent vous être utiles mais évitez simplement d’en consommer tous les jours, midi et soir. Généralement, un plat cuisiné surgelé doit être accompagné de pain et d’un fruit pour que le repas soit équilibré.
 

Un peu de vocabulaire

La surgélation ne transforme pas les produits. C’est un mode de conservation naturel qui fait uniquement appel au froid et ne nécessite pas de traitement chimique ou thermique.
Elle repose sur un procédé physique très simple qui consiste à transformer en glace l’eau que renferment les aliments. Elle cristallise l’eau de constitution en utilisant des températures au-dessous de -30°C, et stabilise ensuite les denrées à -18°C. La cristallisation est réalisée en quelques minutes à peine pour des produits tels que les coquilles Saint-Jacques ou les haricots verts, et en une quinzaine de minutes pour un poulet entier.
Cette rapidité est indispensable : elle empêche la formation de cristaux de glace de grande taille, susceptibles d’endommager les aliments et d’entraîner les nutriments dans l’eau de leur fonte, lors de la décongélation. Elle permet, au contraire, que l’eau des cellules se fige en de minuscules cristaux qui ne modifient pas la texture des aliments. Ceux-ci conservent ainsi, une fois décongelés, leur aspect, mais aussi les couleurs, les saveurs et tous les éléments nutritionnels.
De par l’attention que la surgélation prête, en amont, à la qualité de ses matières premières et de par ses procédés technologiques (elle est réalisée dans les quelques heures qui suivent la récolte des aliments), elle garantit une qualité bactériologique, gustative et nutritionnelle optimale.
Quant à la congélation que nous pouvons réaliser nous-même, elle est beaucoup plus lente que les procédés industriels de surgélation qui existent. Des cristaux de glace assez gros peuvent alors se former à l’intérieur des aliments et ainsi diminuer leur saveur, leur valeur nutritionnelle et induire une conservation moins longue lors de leur remise en température.


Quelle conservation ?

Les produits surgelés bénéficient d’une date limite d’utilisation optimale (DLUO) qui varie de 9 à 24 mois. Au-delà, ils continuent de se conserver et ne présentent d’autre risque à la consommation qu’une éventuelle dégradation de leur saveur.
Sachez qu’un produit qui a été décongelé, accidentellement ou non, ne peut pas être surgelé une seconde fois. Pour autant, il n’est pas nécessaire de le jeter. Ã� l’égal d’un produit frais, il se conserve dans le réfrigérateur mais doit être consommé rapidement.
Dans tous les cas, suivez bien les instructions de conservation, d’utilisation… préconisées sur l’emballage des produits surgelés.
 
 
Source : Syndicat National des Fabricants de Produits Surgelés et Congelés