728 x 90

Comment lutter contre le stress ?

img

Lorsque le système de réponse au stress est activé, d’autres systèmes sont automatiquement touchés par un effet domino. C’est comme si le stress oxydatif déréglait tous nos systèmes physiques. Il mène aussi à des problèmes de santé mentale comme l’anxiété et la dépression voire le suicide. Les personnes qui souffrent de dépression ont généralement des niveaux élevés de cortisol. La solution est d’identifier les situations stressantes et d’apprendre à reconnaître les signes physiques qui se manifestent lorsqu’on est sous l’effet du stress oxydatif.
Par ailleurs, le stress a aussi une incidence sur la mémoire. Pour que la mémoire fonctionne bien, il faut maintenir en équilibre nos hormones du stress, ni trop, ni pas assez.
 

Comment gérer notre stress ?

En théorie, nous avons deux alternatives. Éliminer le stress de nos vies : impossible. Apprendre à vivre avec le stress : possible. N’oubliez pas qu’une situation n’est stressante que si NOUS l’interprétons comme étant stressante. C’est pour cette raison que le stress est une expérience profondément individuelle et personnelle. Chacun le gère son stress différemment : en s’isolant, en se mettant en colère, en s’entourant… Il n’y a pas de recettes universelles. Toutefois,il  est possible de développer diverses stratégies pour pouvoir mieux s’adapter aux situations stressantes. Le premier conseil consiste à être positif en regardant chaque obstacle comme une expérience d’apprentissage. Le second : d’essayer de réagir à un seul facteur stressant à la fois, éviter de les aborder en totalité. Autre point, éviter d’anticiper le déroulement de la situation cela provoque une rumination continuelle qui secrète en permanence les hormones du stress. Enfin, savoir accepter ses erreurs. Personne n’est infaillible.
 
Voici une synthèse des solutions rapides et à long terme :
1. Savoir disséquer notre stress : Écouter notre corps et reconnaître les signes qui indiquent une réponse de stress. Prendre du temps pour soi afin d’identifier la source du problème et élaborer un plan B.
2. Apprendre à reconstruire notre vie avec le stress : Se faire aider pour diminuer l’impact du stress dans nos vies (psychothérapie, médecines douces, massages, techniques de relaxation…). Pratiquer la pensée positive, songer à quelque chose de plaisant et d'apaisant (une image, un événement, un moment) pour essayer d'atténuer notre réponse au stress. « Ă€ la longue, le stress peut mĂŞme mener Ă  l’épuisement de l’organisme et dĂ©clencher des pathologies plus lourdes. »Savoir se ménager des temps de repos, éviter de sauter des repas, etc. Avoir des amis et des hobbys.
3. Utiliser notre corps. Pratiquer quelques respirations avant d’affronter la situation de stress diminue la tension.
4. Prendre du recul. En relativisant les situations, on peut arriver à tromper notre système de stress. Se concentrer sur le moment présent abaisse le taux de cortisol en réponse au stress.
 

Le burn out
Le burn out est l'étape la plus critique dans un état de stress : de façon très imagée, on dirait que l'organisme se consume. Ce terme de "burnout" vient de l'anglais "to burn", littéralement brûler.
C'est à Herbert J. Freudenberg, un psychanalyste américain, que l'on doit cette terminologie lorsqu'il s'aperçut en 1980 que le stress professionnel pouvait entraîner un épuisementprofessionnel. Retenons que le burn out est un stress vécu sur une longue période donnée, dans son milieu professionnel, et qui a atteint un tel niveau qu'il épuise totalement notre organisme nous donnant l'impression d'être littéralement vidés.

 

Les quelques traitements possibles
L’acupuncture. Par un traitement approprié, le thérapeute va rétablir l’équilibre énergétique.
L’homéopathie. Après un long examen diagnostique, le médecin va prescrire un traitement qui va renforcer  le terrain  et redonner au corps la faculté de " s’auto-guérir ", relancer l’homéostasie.
Les massages énergétiques et l’ostéopathie. Par le biais de massages ou de manipulations très spécifiques, le praticien va rétablir harmonieusement la bonne circulation énergétique.
Le sport, en tant que soupape de décompression. Il diminue les hormones du stress.
La relaxation,  le  yoga,  le chant et la musique en général (en écouter pendant ou après un moment stressant diminuerait la réponse de stress).
La sophrologie.
- Sans oublier le rirecar il sollicite la sécrétion de substances qui réduisent notre réponse au stress !